22 rue Hélène jackubowicz, 75020 paris

Manifestation 22 juin

L’association Des VTC De France, LE COLLECTIF RIVOLI, PARIS SHUTTLE et d’autre Professionnels du tourisme appel à manifester contre la discrimination d’hidalgo !!

Cher(e)s collègues VTC:

Nous tenions à vous résumer la situation actuelle dans Paris avec à la tête de la Mairie, Madame Anne Hidalgo qui ne cesse d’afficher son soutien aux taxis Parisiens par le biais de vidéos circulant sur internet.

Afficher son soutien si ouvertement aux taxis Parisiens en fermant certains grands axes urbains aux VTC qui donnent accès aux grands hôtels, palaces et gares (tels que les rues de Rivoli et du Départ) va à l’encontre des autres acteurs de la mobilité ce qui est bien évidemment interdit par la loi.

En plus d’un nombre conséquent de rues dont la circulation est déjà fortement modifiée, Madame le Maire aurait dans l’optique de fermer également l’Avenue Foch, ce qui serait une catastrophe supplémentaire pour notre métier… La mairie prévoit également 50km supplémentaires réservés aux vélos et aux piétons au détriment de places de parking et d’axes routiers. Nous comprenons qu’il est important de prévoir des espaces réservés aux vélos et aux piétons mais pas au détriment de notre métier…

De par cette action irresponsable, Madame Le Maire vient de stigmatiser les autres acteurs de la mobilité en les empêchant purement et simplement d’effectuer leur travail correctement. Les pouvoirs publics ignorent le positionnement de Madame Hidalgo qui n’agit que dans un seul but celui de remporter les élections municipales en ralliant les taxis à sa cause.

Selon un article paru dans Le Monde le 2 mai dernier, officiellement la fermeture de la rue de Rivoli fait partie des mesures provisoires et réversibles conçues pour répondre dans l’urgence à l’épidémie du Coronavirus ce que les spécialistes nomment « urbanisme tactique » mais si cet aménagement rencontre le succès il a vocation d’être pérennisé. « Tout dépendra du résultat des élections » glisse un membre de l’équipe de campagne de la Maire socialiste.

Cette mesure devait donc durer le temps de l’épidémie mais force est de constater que les travaux engagés sont à plus longue échéance. Le 30 avril dernier Madame Hidalgo annonçait dans un article de l’Agence France Presse à propos de la Rue de Rivoli qu’elle souhaitait qu’il y ait un axe uniquement dédié aux vélos et un autre réservé aux bus, taxis, véhicule d’urgence et véhicules d’artisans mais plus aux voitures. Or, à ce jour, un VTC est également un artisan puisqu’il dépend de la Chambre de l’Artisanat et pourtant il se voit malgré tout refuser l’accès à la Rue de Rivoli sous peine d’une amende d’un montant de 135€ dressée par les forces de l’Ordre.

Selon Pierre Chasseray, délégué général de l’association 40 millions d’automobilistes, Madame Hidalgo justifie par des motifs sanitaires une décision qu’elle voulait prendre elle-même depuis deux ans pour des raisons idéologiques.

Il va de soi que la fermeture des grands axes historiques aux voitures comme la Rue de Rivoli qui traverse Paris d’est en ouest pose évidemment une question clé : le risque de créer d’énormes bouchons et augmentation de la pollution déjà présents avec la fermeture des voies sur berges.

Madame Le Maire a commis l’irréparable en cumulant les interdits. Favoriser et s’afficher publiquement avec les taxis stigmatisent les VTC en nous privant de nos propres droits en matière de circulation sur Paris. De plus, s’assurer les voix électorales des taxis contre des promesses de favoritisme est contre la loi et met en péril toute notre profession.

Sans parler des exactions quasi quotidiennes des services publics afin de compliquer d’avantage notre travail (contraventions, radars, fermeture des voies, interdiction des voies de bus, fermeture des accès gares et aéroports, etc…). Trop c’est trop !!!

Réveillons-nous Cher(e)s Confrères en agissant en force face à cette situation intolérable ! Tous les VTC doivent réagir et participer à chacun des futurs regroupements et manifestations pour faire valoir nos droits !

Madame Le Maire s’est mis toute une profession à dos, nous ne la laisserons pas détruite notre métier…

Tous ensemble, sauvons notre profession !

Par avance merci pour votre soutien.

Amicalement

Arnaud Desmettre
Secrétaire Général de l’Association des VTC de France

Voir la publication sur le facebook de l’association des vtc de france